S'identifier - S'inscrire - Contact

Alterio

Alterio se donne pour mission de vulgariser les sciences humaines, spécialement celles qui favorisent la liberté, l’autonomie, la responsabilité et l’altruisme, à destination des travailleurs (bénévoles et permanents) du secteur non-marchand et de leur public. Alterio leur propose une réappropriation des concepts, de façon rapide et adaptée à leur contexte de travail, par de l’information, des formations et de l’animation.

Coopération et altruisme dans les organisations hiérarchisées

Un cycle de trois formations



  • La soumission à l’autorité – 2 jours

Ces deux journées de formation permettront aux participants, de comprendre les causes et les mécanismes de la soumission à l’autorité et donc de favoriser des organisations réflexives. D’identifier les sources et les amortisseurs de tension en cas de divergences essentielles avec une autorité et d’agir plus rapidement pour (re)trouver soit une autorité bienveillante et responsable, soit des capacités de désobéissance.

  • Le besoin de reconnaissance et les jeux de pouvoirs – 1 jour

Cette formation permettra aux participants de comprendre le besoin légitime de reconnaissance de chacun, l’importance d’échanger des signes de reconnaissance dans leur organisation et d’identifier différentes manières d’en offrir et d’en recevoir dans le cadre professionnel. Cette formation permettra également aux participants d’identifier et de diminuer les jeux de pouvoir psychologiques dans leur organisation pour favoriser le bien-être collectif.

  • La force de la bienveillance et de la coopération dans les organisations – 3 jours

Ces trois journées permettront aux participants de découvrir la banalité du bien et de démonter la croyance selon laquelle les êtres humains sont majoritairement et premièrement utilitaristes et égoïstes. De découvrir ce que recouvre la notion d’altruisme et de bienveillance et d’identifier les freins à l’altruisme et à la coopération. De comprendre les impacts, pour les auteurs et les victimes, de la violence ordinaire, de la dévalorisation et de la déshumanisation de l’autre. De découvrir et réfléchir à la mise en œuvre dans leur organisation des conditions favorables à la coopération et à la bienveillance ; des diverses manières de favoriser des comportements prosociaux et in fine d’examiner les façons de développer, dans leur organisation, la force de la bienveillance et de l’altruisme.



Mots-clés :